• Top Ten

     

      Comme transition ludique et festive entre le terminus d'une année de cinema et le commencement d'une autre, voici la publication progressive d'une série de liste dite des "10 meilleurs films de l'année". Les auteurs en sont, au choix et mélangés, des personnes ayant écrits dans les pages de ce blog et des amis cinéphiles avec lesquels nous avons souhaité partager ce plaisir célébrant et électif du cinéma. C'est toujours à la fois un jeu (donc une folie) et une torture que de se plier à l'arbitraire de la réduction d'une année intime de cinéma par l'évocation de dix films. Aussi, il faut abusivement et limitativement redire la dizaine afin d'en dénoncer la minceur carcérale et la frustration qui s'y adjoint. Réaffirmer obstinément 10 pour faire entendre qu'il y en a eu beaucoup plus qui ont trouvé une place centrale et irréfragable dans nos coeurs et nos esprits. Sans doute, une fois l'an,  les cinéphiles que nous sommes jouent à réduire le cinema à dix titres comme moyen d'une formule d'exception par rapport à ce qui est d'ordinaire notre rapport aux films et à l'amour que nous y portons : l'excès, le nombre, la surcharge. Dire dix, c'est prétende afficher l'évidence là ou il n'y a que débordement et déséquilibre des sentiments et des appréciations. C'est se rire de la vanité d'un gôut qui ne cesse de se recomposer et de fuir, comme si la fermeté de la loi des chiffres suffisait à se faire la résultante d'une adhésion à la chose cinema qui n'est en fait que devenir glouton et fuyant dans sa dénomination et sa récapitulation. Le gôut du cinema est un énorme continuum qui ne peut ni, fort heureusement, se décompter ni s'infléchir dans sa course. Alors, il faut voir l'économie sèche de cette dizaine comme le plaisir nouveau d'une illusion, comme la reconduite d'une nouvelle fiction, qui, comme toute fiction, se révèle en fait temporaire et improbable. La liste des dix, loin d'ancrer le cinéma dans des archives, doit se lire comme le plateau miroitant d'une relance du regard sur les innombrables films à venir, et à aimer.

          Thomas Clolus


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :